Pour mieux connaître....

  • Pierre-Yves
    Pierre-Yves Bureau

Kiwis un jour, Kiwis toujours

AddThis Social Bookmark Button

avril 2010

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

A & P

  • Booste le trafic de ton blog
  • Référencé par Blogtrafic
  • Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet
  • BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
  • blogCloud
  • .
  • Paris

Rechercher...

« Et si nous parlions d’IVG ? | Accueil | Un nouvel arrivant au Panthéon des Grands Hommes »

10/04/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

emachedé

On retrouve en Berlusconi le modèle de Nicolas Sarkozy:
- adorateur des puputes de luxe, Carla si tu nous lis ;-)
- culte de la personnalité à outrance, il n'y a qu'à voir son portrait tronant à l'ump et les dimensions de cette affiche, ainsi que le site de sa campagne qui a remplacé le site institutionnel et donc quasi anonyme de la présidence de la république
- son amour pour le clinquant, et les gens pleins aux As
- ses relations ambigues avec l'extreme-droite
- ces magouilles pour garder l'hégémonie dans son parti

Emachedé
Blog Cpolitic: Actualités Politiques et Humour via des images détournées
http://cpolitic.wordpress.com

Pierre-Yves

Je ne partage pas votre analyse. Même si certains points communs existent entre Berlusconi et Sarkozy, le premier apparaît réellement plus inquiétant que le second. Pour ne prendre que l’exemple des liens avec l’extrême droite, il sont avérés en ce qui concerne Berlusconi, ce qui est loin d’être le cas du Président Sarkozy qui est un farouche opposant de la droite nationale, de la xénophobie et du racisme.

Eric

Oui, moi je préfère un homme politique qui a dit "la France, si vous ne l'aimez pas, il ne faut pas se gêner pour la quitter", c'est beaucoup plus classe!

Aglaë

Les citoyens votent comme à la Star Ac, ils veulent des préssidents bling et bling et non des dirigeants politiques, on a la politique qu'on mérite. Les français se désintéressent de la politique et ne votent plus, c'est la conséquence dec l'avènement de Sarkoland et Berlusconi...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.