Pour mieux connaître....

  • Pierre-Yves
    Pierre-Yves Bureau

Kiwis un jour, Kiwis toujours

AddThis Social Bookmark Button

avril 2010

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

A & P

  • Booste le trafic de ton blog
  • Référencé par Blogtrafic
  • Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet
  • BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
  • blogCloud
  • .
  • Paris

Rechercher...

« Qui euthanasier ? | Accueil | La politique poubelle de Silvio Berlusconi »

28/03/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

le chafouin

Débat courageux...
On devrait, je pense, faciliter les alternatives à l'avortement, en s'interrogeant surles raisons qui poussent une femme à faire ce choix difficile.
Si ce sont des raisons économiques, par exemple, on peut trouver des solutions, non?

Alexandra Leyris

Le débat sur l'avortement est loin d'être facile.
Je pense que ce sujet mérite un échange sans passion ni jugement.
Mais, on ne peut pas avoir le même regard sur une jeune femme (parfois jeune fille) qui prend la décision de se faire avorter alors qu'elle s'est faite violer et se retrouve enceinte avec une jeune femme (parfois nettement plus âgée) qui décide de pratiquer le même acte alors que cette dernière à oublier de prendre son moyen de contraception...
Quoi qu'il arrive les conséquences sont souvent très douloureuses.
La culpabilité peut ronger toute une vie après commis un tel acte, c'est souvent très traumatisant.
Un accompagnement psychologique est souvent nécessaire pour se reconstruire.
Merci à double regard et particulièrement à Pierre-Yves qui a ouvert le débat pour ce regard de façon tolérante.

Karin

Juste une petite remarque, qui ne va pas faire l'unanimité... Il y a un autre volet du débat qui fait hurler les foules : pourquoi l'IVG est-elle remboursée par la sécurité sociale quand elle est employée comme moyen contraceptif, alors que les autres moyens contraceptifs ne le sont pas ?

Alexandra Leyris

Karin, désolée de vous contredire mais l'IVG n'est en aucun cas un moyen de contraception
Elle est remboursée uniquement qu'en cas d'intervention chirurgicale et uniquement dans ce cas là.
L'IVG est réalisée également par voie médicamenteuse, et donc à ce titre là, elle n'est pas remboursée de même que la pilule du lendemain ou autres pilules contraceptives.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.