Pour mieux connaître....

  • Pierre-Yves
    Pierre-Yves Bureau

Kiwis un jour, Kiwis toujours

AddThis Social Bookmark Button

avril 2010

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

A & P

  • Booste le trafic de ton blog
  • Référencé par Blogtrafic
  • Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet
  • BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
  • blogCloud
  • .
  • Paris

Rechercher...

« Vers une «révolution safran» ? | Accueil | Au-delà du Grenelle de l’Environnement, priorité absolue à l’enjeu écologique planétaire »

27/09/2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

PYB

De mon point de vue, Jean-Marie Bockel et Dominique Strauss-Kahn n'ont jamais réellement occupé le même créneau politique. Jean-Marie Bockel se définit comme un social-libéral, à la différence d'un DSK résolument social-démocrate. La nuance n'est pas que sémantique, elle est également historique et programmatique.
Sur la création de ce nouveau parti, je trouve la démarche intéressante même si je ne suis pas réellement convaincu de la marge de manœuvre politique d’un tel parti. Comme pour le Nouveau Centre du Ministre de la Défense Hervé Morin qui n’apparaît pour le moment que comme un simple satellite inféodé à l’UMP.
Je crois en tout cas sincèrement qu’il est possible d’être un authentique sarkozyste de gauche. A titre d’exemple, j’en ai rencontré il y a deux jours dans la salle d’attente d’un médecin généraliste. Deux femmes d’un certain âge qui ont toujours voté à gauche et qui ont voté Sarkozy dès le premier tour au printemps dernier. Ce type de personnes reste de gauche, est par exemple choqué par l’amendement Mariani sur les tests ADN dans le cadre du regroupement familial, mais attend beaucoup du sarkozysme dans sa globalité. N’oublions pas que le sarkozysme est peut-être avant tout une manière d’agir, une philosophie de l’action, davantage qu’un «package programmatique». Et il n’est pas étonnant que les forces de progrès se retrouvent actuellement davantage dans la philosophie de l’action du sarkozysme que dans le statut quo suicidaire du PS.
Nicolas Sarkozy aura en tout cas réussi à modifier en profondeur la vie politique française…

Agathe

On est d'accord, le PS ne fait rien, seul Sarkozy et consorts sont pour l'instant sur la scene politique.
Quant a mon amalgame hatif socio liberal - socio democrate, je ne le retire pas parce que je pense que le fait que DSK parte sur la scene internationale a joue un role dans la decision de Bockel. Mais en effet tu as raison, ils ne sont pas tout a fait du meme courant....

PYB

Je suis d'accord avec toi pour affirmer que l'arrivée de DSK au FMI, dont je me réjouis d'ailleurs à titre personnel, a dû jouer un rôle dans la décision de Bockel, les deux responsables politiques incarnant tous deux un centre gauche dit moderne.

Frédéric

Reste à connaitre les personnailtés qui vont integrer ce nouveau parti.

Des postes dans le prochain gouvernement, cela peut exiter les ambitions

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.