Pour mieux connaître....

  • Pierre-Yves
    Pierre-Yves Bureau

Kiwis un jour, Kiwis toujours

AddThis Social Bookmark Button

avril 2010

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

A & P

  • Booste le trafic de ton blog
  • Référencé par Blogtrafic
  • Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet
  • BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
  • blogCloud
  • .
  • Paris

Rechercher...

« Le débat Sarko-Ségo vu du Pavillon Baltard | Accueil | Résidents français, passez votre chemin ! »

04/05/2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Agathe

Ceci est un texte de Pierre-Yves.

Je m'associe aux idées et prises de positions développées dans ce post.

Christophe Marec

J'ai fait le choix inverse... Pourtant, mon analyse de la situation, des forces en présence... est sans doute assez proche.
Je fais un choix que je considère déraisonnable. Mais je ne pourrai pas voter pour Sarkozy. Il faut dire que sa simple présence aux côtés de Balladur en 1995 m'avait alors fait voter Chirac. Une vieille histoire donc!
Je cède peut-être moi-aussi au manichéisme ambiant...

Julien Tolédano

Pierre-Yves,

Les raisons que tu exposes me semblent valables de ton point de vue (j'espère simplement ne pas être visé par la "bonne conscience de gauche" à Sciences Po, où l'on retrouve un peu cette hostilité typique à la gauche germanopratine des nouveaux convertis au Sarkozysme).
En revanche, je regrette que parmi les noms de soutiens à Sarkozy (pour qui tu vas également voter dimanche, donc), tu n'ais pas inclus des personnalités telles que Patrick Devedjian, Christian Estrosi, Emmanuelle Mignon (rappelles-toi: était-elle l'incarnation de la bonne conscience de gauche ?) ou encore Nadine Morano. C'est aussi et avant tout pour eux que tu vas voter dimanche.
Mais je respecte ton choix et au fond,il ne me surprend pas totalement;
Amicalementn d'un supporteur de Ségolène Royal.

PYB

Je ne porte pas dans mon coeur certains des soutiens de Nicolas Sarkozy, et j'ai déjà eu l'occasion de l'exprimer sur ce blog.
Julien, les personnes que tu cites pourraient être en mesure de m'éloigner d'un vote en faveur de Nicolas Sarkozy, soit en raison de leur incompétence, soit en raison de leur personnalité "droitière". Malgré tous leurs défauts, ces personnes restent cependant des démocrates, ce qui n'est pas le cas de certains des soutiens de Ségolène Royal, à l'instar d'Arlette Laguiller et d'Olivier Besancenot.
Cher Julien, permets-moi de te dire que je respecte également ton choix (cela a toujours été dans ma culture politique) et que tu n'étais pas visé personnellement par mes propos relatifs à la "bonne conscience de gauche" à Sciences Po (même si nos divergences nous ont parfois valu de vifs échanges, néanmoins toujours amicaux!)
Amitiés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.